Conseil d’épargne #179

Investir Responsable, les supports d’investissement ISR

Une récente étude CPR AM(1) menée en 2019 montre l’importance de cette thématique auprès des épargnants français : 67% d’entre eux ont déjà au moins entendu parler de l’ISR.


Conseils d'épargne - Altaprofits

Une récente étude CPR AM(1) menée en 2019 montre l’importance de cette thématique auprès des épargnants français : 67% d’entre eux ont déjà au moins entendu parler de l’ISR. Pour 56% des épargnants français, la protection de l’environnement est un des thèmes prioritaires. Néanmoins, seulement 21% déclarent à ce jour avoir investi dans des produits ISR.
 

FINANCE SOLIDAIRE ET RESPONSABLE

Investir durable n’est plus seulement une tendance ou un effet de mode. La loi Pacte (mai 2019) favorise l’Investissement Socialement Responsable. Désormais, tous les contrats d’assurance vie proposent au moins une unité de compte investie dans un fonds solidaire ou un fonds labellisé ISR. Selon la FFA (Fédération française de l'assurance), l’encours de ces fonds est passé entre 2016 et 2018 de 2,8 à 8 milliards d’euros. Avec cette nouvelle réglementation, ce poids devrait considérablement augmenter dans les prochains mois.

L’ISR est un label, qui vise à concilier la performance financière et des critères extra-financiers : respect de l'environnement (émission de CO2, gestion des déchets, etc..), lien social (droit du travail, relation avec les fournisseurs) et bonne gouvernance des entreprises (transparence financière, lutte contre la corruption...).
Ces critères permettent de sélectionner des entreprises porteuses de valeur, qui auront une meilleure compréhension des enjeux et des risques de demain, et d’éviter les secteurs à problèmes, qui pourront connaître de gros accidents boursiers. Un exemple ? L’industrie du charbon, très polluante, et qui a perdu plus de 90% de sa valeur en Bourse en quelques années.
 

LES PERFORMANCES DE L’ISR ET DE LA FINANCE RESPONSABLE

Pendant longtemps, ce mode de sélection réduisait fortement le choix de valeurs des gérants et pesait, au final, sur leurs performances. Ce n’est plus le cas car, depuis, il y a eu la crise de 2007-2008… Elle a démontré que les critères extra-financiers étaient essentiels pour anticiper les accidents boursiers. Et elle a convaincu de plus en plus de sociétés cotées de s’y conformer. Aujourd’hui, toutes les études sur le sujet montrent que les performances des fonds ISR sont équivalentes à celles des autres fonds. Et qu’ils représentent une alternative intéressante aux fonds patrimoniaux et aux fonds actions traditionnels, dont les résultats, notamment en 2018, n’ont pas été à la hauteur des espoirs.

Investir dans la finance responsable est désormais possible au travers de nombreux placements comme les produits d’épargne de type assurance vie ou des livrets bancaires, les fonds spécialisés avec les labels ISR, les packs d’investissement ISR ou encore des produits structurés dédiés aux investisseurs désireux d’être plus responsables ou même investir dans des sociétés de secteurs durables, éthiques et responsables.
 
Réduire le risque, assurer une bonne performance à long terme et contribuer à améliorer le monde dans lequel nous vivons : voilà de quoi séduire les épargnants...

 
(1)​ Etude menée avec le cabinet Deloitte (avec OpinionWay et Spoking Polls) sur les Français et l’investissement responsable, 2019.

 

 

Je m'inscris