Conseils d’épargne

Tous Assurance Vie PER Immobilier
Conseils d’épargne Conseils d’épargne

Préparez votre retraite par capitalisation

Vous ne pouvez plus compter sur le seul régime de base, car votre pension risque d’être insuffisante. En complément, il faut vous constituer une retraite par capitalisation

PER

Depuis l’après-guerre, notre système de retraite repose sur la solidarité entre les générations : les actifs financent les pensions des retraités. Or non seulement ces derniers sont plus nombreux, mais en plus ils vivent plus longtemps et passent, en moyenne, 25 ans à la retraite.

Ce déséquilibre démographique, qui s’accroit, creuse le déséquilibre financier de notre système de retraite par répartition. La tendance risque de s’accélérer dans les vingt prochaines années, puisque selon l’Insee, il y avait 16,7 millions de retraités en 2021, ils devraient être 18,9 millions en 2030 et 20,3 millions en 2040. Comme le nombre d’actifs n’augmente pas dans les mêmes proportions, le ratio entre cotisants et retraités - de 1,7 pour 1 aujourd’hui - va continuer de baisser, rendant le système par répartition de plus en plus difficile à maintenir sous sa forme actuelle.

Téléchargez notre livre blanc

PER Tout savoir sur le Plan Epargne Retraite

Créé par la loi du 22 mai 2019, dite « loi Pacte » (pour Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), le plan d’épargne retraite (PER) vise à refondre l’offre des placements destinés à se constituer un revenu de complément à la retraite.

Téléchargez
 

Épargnez tôt pour minorer votre effort

Si vous êtes en activité aujourd’hui et que vos revenus professionnels sont élevés, votre pension de retraite de base ne sera pas suffisante pour maintenir votre niveau de vie.  

Pour éviter de vous serrer la ceinture à l’âge de la retraite, composez-vous une « retraite par capitalisation ». En souscrivant des placements à titre individuel, vous vous assurerez des revenus complémentaires ou un capital dans lequel puiser. Plus vous agirez jeune, plus cette tactique se révèlera payante, car grâce à un horizon de placement long, votre effort d’épargne sera indolore. 

Commencez par devenir propriétaire de votre résidence principale pour alléger vos charges une fois à la retraite. Puis, épargnez sur des placements pas forcément dédiés à vos vieux jours, mais qui pourront aussi vous servir dans ce but. À ce titre, l’assurance vie est optimale, car elle permet de disposer d’un capital dans lequel puiser en cas de besoin, par exemple si vous envisagez un changement d’orientation professionnelle, ou devez financer de longues études pour vos enfants.

 

Privilégiez les placements dédiés à la retraite

En complément, il est judicieux de souscrire des placements pensés pour la retraite. Parmi eux, le PER (Plan d’Epargne Retraite) dispose de nombreux atouts. Il permet d’investir pendant toute votre vie active, à votre rythme et selon vos moyens.   
Les fonds sont récupérés en capital ou en rente viagère seulement au moment de votre retraite, avec des cas de déblocage anticipé (achat de votre résidence principale, décès, invalidité, surendettement,….). Le PER profite d’un avantage fiscal : les sommes versées dessus sont déductibles des revenus dans la limite de plafonds. Ils varient chaque année et sont indiqués sur votre déclaration de revenus, à titre d’exemple, le maximum déductible en 2023 a été fixé à 32 908€. Pendant la phase d’épargne, vous choisissez les supports sur lesquels investir. Les PER les plus performants offrent l’accès à tous les marchés financiers avec une large gamme de possibilités (actions, obligations,…) et de la gestion pilotée pour les néophytes ou ceux qui ne veulent pas devoir s’en occuper.

 

 

Cherchez des revenus complémentaires réguliers

Pour vous assurer, en plus, des revenus complémentaires réguliers, investir dans des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une bonne stratégie. Elles achètent de l’immobilier (bureaux, commerces, …), le gèrent et reversent les loyers à leurs porteurs de parts. Seul souci : ces revenus sont imposés avec vos autres revenus et soumis, en plus, aux prélèvements sociaux de 17,2%. Pour éviter d’alourdir votre pression fiscale durant votre période d’activité, achetez la seule nue-propriété temporaire des parts. Vous ne toucherez alors pas de revenus pendant le démembrement (ils reviennent à l’usufruitier), et n’augmenterez pas votre revenu imposable. En plus, vous bénéficierez d’une décote à l’achat et pourrez ainsi acheter davantage de parts pour une même somme investie. A la fin de l’opération, calibrée pour coïncider avec votre départ à la retraite, vous récupèrerez automatiquement et sans frais l’usufruit des parts et donc les revenus des SCPI.

À retenir

Ce qu'il faut savoir avant d'investir:

  • Face à la fragilisation du système de retraite traditionnel, il est recommandé de prévoir une retraite par capitalisation et de s'y prendre tôt
  • Optez pour une variété de placements, comme l'assurance vie et le PER, pour sécuriser vos finances à la retraite.
  • Investir dans des parts de SCPI peut assurer des revenus supplémentaires, et vous pouvez opter pour la nue-propriété temporaire pour alléger les charges fiscales.

Nos conseils d'épargne PER

Restez informé

Nous décryptons pour vous l’actualité économique et financière et vous donnons des conseils d’investissement pour votre épargne. Abonnez vous à notre newsletter.

 

 

 

 

Vos données personnelles sont collectées par Altaprofits, en sa qualité de responsable de traitements, à des fins de prospection commerciale. Dans les conditions prévues par la réglementation en vigueur en matière de protection des données personnelles, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de retrait de consentement à la prospection commerciale, de suppression de vos données personnelles, que vous pouvez exercer en adressant votre demande par mail à : mes-données-personnelles@altaprofits.fr ou par courrier à : Altaprofits Conformité 35, rue de Rome, 75008 Paris.

Nous vous rappelons en outre que si vous ne souhaitez pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique, vous pouvez vous inscrire gratuitement sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur le site internet www.bloctel.gouv.fr. Pour toute information complémentaire sur le traitement de vos données personnelles, consultez notre politique de données personnelles.